top of page

Comment s'y retrouver dans la terminologie du camping-car ?




J’ai été prise d'un tournis face à la terminologie des camping-caristes. 

Voyons ou revoyons ensemble les bases afin de vous permettre de mieux comprendre mon besoin, vision, analyse et choix de Zigzag, mon compagnon sur roues.

Les gens "expérimentés" me parlaient de mobilome, motorhome, campervan, van, fourgon, camping-car, ... autocaravane ..

Hein, quoi ???

Vous commencez à me connaître: si je ne comprends pas, je bloque.

La recherche d'explications auprès d'internet, vendeurs professionnels, collègues ayant déjà ce type d'engins (clin d'œil à Arnaud et Stéphane) est une logique nécessaire.


La terminologie :

  • camping-car ou autocaravane :  terme utilisé principalement en France pour désigner un véhicule automoteur dont l'aménagement est conçu pour servir de logement au cours d'un voyage ou de vacances;

  • motorhome : est d'origine américaine, principalement utilisé en Belgique avec le terme mobilome;

  • campervan : terme néerlandophone du camping-car.

 

Pour faciliter la tâche mais aussi pour répondre aux besoins de chacun, il y a différents types de camping-cars :



  1. capucine : il s'agit du plus ancien type de camping-car, reconnaissable par son grand caisson au-dessus de la cabine du conducteur.


Points positifs :

  • il offre beaucoup d'espace

  • c'est le familial par excellence (peut aller jusqu'à 7 personnes)


Points négatifs :

  • la capucine capte beaucoup le vent et augmente la consommation (+1.5 litres par 100 km)

  • le centre de gravité est nettement plus élevé ce qui entraîne une sensibilité à la conduite

  • grande hauteur car dépasse les 3 mètres, le passage de certains ponts peut être fatal.



2. profilé : ou semi-intégral, un des plus populaire pour le moment.  Il est reconnaissable à la cabine conducteur d'origine suivie d'une ligne profilée.


Points positifs :

  • ligne plus aérodynamique et affinée qui confère une moindre prise au vent et permet une consommation  en carburant favorable

  • propose souvent un lit relevable au-dessus du coin salon

  • familiale pour 3 ou 4 personnes


Points négatifs :

  • le lanterneau du salon disparaît si un lit relevable est sélectionné avec comme impact une réduction de la luminosité

  • poids supplémentaire de 60 kg

  • maniabilité plus délicate.



3. intégral : il est construit sur châssis nu c'est-à-dire sans cabine de conduite.


Points positifs :

  • cabine de conduite intégrée à l'espace de vie

  • grand pare-brise avec vue panoramique et luminosité


Points négatifs :

  • plus cher

  • plus lourd.



4. van : ou fourgon aménagé, il est construit sur base d'un utilitaire léger qui conserve la carrosserie d'origine et est des plus populaires pour les road-trips seuls.


Points positifs :

  • facile à conduire

  • compact et agile

  • discrétion

 

Points négatifs :

  • exiguïté avec capacité d'accueil moindre (pour des couples).

 

Maintenant vous voilà capable de reconnaître les familles de camping-cars.

 

Mais les vendeurs ne me laissent aucun répit et embranchent sur un lexique encore plus spécialisé en me demandant :

- Quel type de porteur ?

- Avez-vous une idée de la disposition que vous souhaitez pour la cellule habitable ?

- Quel type de lit ? Dinette, capucine, à la française (ils doivent toujours se différencier ceux-là - rires) ...

- Gaz, panneaux solaires, soute ..

- Eau propre, grise, noire ? Quézako ?

- Batterie cellule ?

 

Au secours !!!


Je dois m'informer et apprendre encore plus. 

Je pensais aller visiter le salon du véhicule de loisir 2020 à Paris Le Bourget.

Le salon est finalement annulé suite à l'évolution du virus Covid-19, idem pour le salon Mobicar en Belgique.


Je dois trouver d'autres moyens ....

La suite au prochain numéro  😉

16 vues0 commentaire

Comments


bottom of page